Loralie SA

Retraite : ne faites pas les choses à moitiés

Retraite:  ne faites pas les  choses  à  moitié !

 

La pandémie de coronavirus met la prévoyance encore plus sous pression. De nombreux actifs doivent à présent poser de nouveaux jalons pour leur retraite.

Quelles sont les implications de la crise du coronavirus pour notre pré­ voyance ?

 

Impact sur I’AVS

L’AVS est financée par les déductions salariales des actifs. Or, ces recettes vont se réduire du fait de la récession qui va frapper la Suisse. Dans le même temps, les dépenses augmentent en raison du départ en retraite de la génération du babyboom. Le déficit est donc amené à se creuser, d’où la réflexion sur une réforme du 1er pilier.

 

Conséquences pour la caisse de pension

La situation des caisses de pension s’aggrave et les rentes vont encore baisser, sous l’effet des intérêts faibles, voire négatifs, de l’allongement de l’espérance de vie et d’un âge de la retraite fixe.

Ainsi, alors qu’en 2002, une personne de 55 ans pouvait compter sur une rente de 45’300 francs par an, celle-ci n’est plus que de 29 400 francs aujourd’hui, soit 1325 francs de moins par mois. Comme les intérêts et les taux de conversion continuent à baisser, elle devrait même être amputée de 1575 francs.

 

Conséquences pour le 3e pilier

Les titulaires d’un compte 3a sont pénalisés. Les banques ne rémunèrent plus ces comptes qu’à un taux de 0,16 % en moyenne, c’est moins qu’en 2019. L’effet des intérêts composés étant quasi nul, les avoirs augmentent très peu. Cela va durer, car de nombreuses banques centrales ont encore baissé leurs taux directeurs. Une solution 3a avec titres est généralement plus rentable malgré la chute temporaire des cours.

 

Feuille de route pour la retraite

Seule une planification rigoureuse permet encore de compenser des baisses de rentes douloureuses. Faites dès aujourd’hui le point sur votre situation future.

 

  1. Budget

Établissez dans un premier temps un budget. C’est l’étape indispensable pour savoir quel montant épargner en plus.

  1. Plan financier/impôts

Établissez un plan financier qui reproduit l’évolution des rentrées d’argent, des dépenses et de la fortune jusqu’à un âge avancé. Cela vous aidera à vous assurer un revenu suffisant à long terme et à réduire vos impôts.  Ainsi, dans l’exemple

11 (cf. tableau), un couple a mis en œuvre une série de mesures qui lui ont permis d’économiser 76’7 00 francs d’impôts

3. Caisse de pension

Rente, capital ou combinaison des deux ? Pesez bien le pour et le contre avant de décider comment retirer l’avoir épargné dans votre caisse de pension. Ne vous laissez pas influencer par la situation boursière actuelle. Lorsque les cours augmentent, le retrait du capital paraît souvent plus avantageux, tandis que la rente viagère est l’option privilégiée lorsqu’il baissent. Une vision a long terme est préférable : avec une espérance de vie de 85 ans, l’horizon de placement à 64 ou 65 ans est souvent de 20 ans, voire plus. Or, on sait que les répercussions des fluctuations ponctuelles sur la performance sont plus faibles sur des périodes aussi longues

  1. Consommation de la fortune

La plupart des retraités sont contraints de puiser peu à peu dans leurs épargnes, ce qui implique une prise de responsabilités importantes. Le plan financier vous indique quel montant vous devez garder disponible à moyen terme pour vous constituer un revenu suffisant, et combien vous utilisez plus tard. Vous pouvez donc placer cet argent à long terme, et réaliser ainsi un meilleur rendement.

  1. Succession

L’argent qui restera après votre décès revient à votre famille. Dans de nombreux cas, cela améliore nettement la situationfinancière du partenaire survivant, à condition de l’avoir favorisé le plus possible par testament au contrat de mariage.

  1. Placement

Ne tenez pas d’expériences : un rendement conforme à celui du marché est un objectif raisonnable. Les fonds de placement actifs sont souvent moins rémunérateurs que le marché et plus onéreux. Recourez à des placement transparents et peu coûteux tels que les ETF, qui réplique la performance d’un marché.

  1. Hypothèque

Quelques années avant la retraite, décidez si vous souhaitez amortir votre hypothèque, et pour quel montant. Adaptez votre stratégie hypothécaire en conséquence.

Source : Journal VZ news 121 Juin 2020, p 10-11, vzch.com