Loralie SA

Protégez vos économies des frais et des intérêts négatifs

C’est le monde à l’envers.

Les clients des banques sont doublement pénalisés parce qu’ils ont de l’argent sur leur compte épargne.

 

Comment sauver ses économies ?

 

Les épargnants sont déconcertés, car leur compte ne rapporte presque plus d’intérêts et leur fortune est rognées par des frais bancaires de plus en plus élevés. Pour compenser la baisse de leurs marges, de nombreuses banques ont augmenté les frais de tenue de compte et de dépôt.

Selon une récente étude, c’est en Suisse que les banques gagnent le plus avec la clientèle privée.

De combien de liquidités avez-vous besoin ?

La situation est encore plus   dramatique pour tous les clients qui doivent payer des intérêts négatifs : leur fortune fond à vue d’œil. C’est au tour de PostFinance, première banque sur le marché domestique de répercuter les intérêts négatifs sur les clients qui détiennent 100’000 francs ou plus.

Ces intérêts négatifs mettent en péril nos rentes et notre épargne. Que faire pour limiter les pertes ?

Voici quelques conseils pour   ménager vos économies :

 

  1. Déterminez avec soin de quel montant en liquidités vous avez besoin et ne gardez en compte que le strict nécessaire. En règle générale, il est recommandé de conserver l’équivalent de six à douze mois
  2. Investissez l’argent dont vous n’avez pas besoin à long terme dans un plan d’épargne en ETF
  3. En fonction des risques que vous pouvez et voulez supporter, investissez une partie du capital dans des actions. Les entreprises suisses versent, en effet, des dividendes supérieurs à la moyenne, chaque année et indépendamment du cours boursier. Votre épargne vous rapportera ainsi quelque
  4. Versez la cotisation maximale dans le pilier 3a et effectuez des versements volontaires dans la caisse de pension. Cela améliorera votre revenu à la retraite et réduira votre charge fiscale. Un pilier 3a avec des titres est la solution idéale.
  5. Si possible, remboursez une partie de votre hypothèque mais ne l’amortissez pas trop rapidement : conservez une réserve suffisante pour faire face aux imprévus actuels et futurs.

Source : Journal VZ news 127 sept 2021, p 9, vzch.com