Loralie SA

Libor / Saron

Libor /Saron: les banques laissent les preneurs d’hypothèque dans  le flou.

 

De plus en plus d’emprunteurs inquiets se demandent ce qu’il adviendra des hypothèques du marché monétaire en 2021.

Seront-ils pénalisés par le passage du Libor au Saron ?

Les hypothèques du marché monétaire sont-elles appelées à disparaître ?

L’incertitude est grande. Et pour cause : fin 2021, le Saron remplacera le Libor en tant que taux de référence du marché monétaire.

La plupart des banques ont limité la durée de leurs contrats, si bien qu’une majorité d’hypothèque Libor arrivera à échéance fin 2021

 

Raisons de la tactique dilatoire

Voici les raisons pour les­ quelles les clients n’ont pas reçu d’informations claires de la part de leurs banques :

 

Raison 1 La BNS a proposé sept méthodes pour utiliser le Saron comme taux de référence.

De nombreuses banques se sont laissé trop de temps pour choisir la méthode qu’elles vont appliquer et sont maintenant en retard dans la mise en œuvre. Sur le site saron.ch, vous découvrirez   quelles banques ont déjà tranché.

 

Raison 2 Expliquer les modèles de calcul serait, aux dires des banques, fastidieux et compliqué. En réalité, les emprunteurs doivent surtout savoir que l’évolution du Saron a presque toujours été semblable à celle du Libor. Leurs décomptes d’intérêts resteront pratiquement identiques, quelle que soit la variante retenue.

 

Raison 3 Certaines banques conseillent des hypothèques à taux fixe, car cela leur assure des rendements plus élevés. Elles ne proposent des hypothèques du marché monétaire que sur demande ou appliquent des taux si élevés que les clients finissent par renouveler leur hypothèque fixes.

 

Raison 4 Il est également fort possible que les banques profitent du passage au Saron pour augmenter leurs marges.

 

Arguments contre une hypothèque fixe 

Pour économiser sur les intérêts hypothécaires, il faut donc tenir compte des points suivants :

Même si les hypothèques à taux fixe sont très avantageuses, les hypothèques Libor restent meilleur marché.

Les hypothèques du marché monétaire seront encore proposées après 2021. Maintenez ce modèle et choisissez une banque qui continue d’offrir des contrat cadres à long terme.

Cela vous protégera d’une hausse des marges.

Fixer le taux sur une longue période, c’est prendre de gros risques. Un changement professionnel, une maladie ou un divorce peuvent contraindre à vendre le logement et à résilier l’hypothèque avant terme, ce qui revient très cher.

Si vous souhaitez conclure une hypothèque à taux fixe, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Optez pour un tiers ou la moitié à taux fixe et le reste sous forme d’hypothèque du marché monétaire.

Si les taux d’intérêt augmentent un jour, vous pourrez toujours convertir une autre tranche en une hypothèque à taux fixe

 

 

Source : Journal VZ news 122 septembre 2020, p 9, vzch.com