Loralie SA

Investissez de manière responsable –> placement durables

Investir en faisant une bonne action : le critère de durabilité gagne en importance, d’autant plus que les perspectives de rendement sont bonnes. Voici les critères auxquels il faut faire  attention  si  l’on se tourne vers  les placements durables.

Les placements durables sont de plus en plus plébiscités par les investisseurs du monde entier. En Suisse, leur croissance s’est envolée de plus de 60 % en 2019 et la tendance s’est accentuée en 2020 , la pandémie ayant attiré encore plus l’attention sur l’urgence d’agir en faveur du développement durable.

Critères de durabilité définis par l’ONU

En  2015,  les  193 membres des Nations Unies se sont engagés à contribuer d’ici 2030 à la réalisation de dix-sept    objectifs universels de  développement durable, dans l’objectif de mieux  protéger  la  planète et ses individus. Le développement durable a donc  également pris par ricochet   une certaine importance  dans le secteur financier, attirant une catégorie d’investisseurs désireux de placer leur argent dans des fonds plus responsables.

D’autant plus que ces placements connaissent une performance égale voire supérieure aux placements traditionnels.

Performance en matière de durabilité

En effet, le préjuge selon lequel les placements durables sont   moins   rentables   que les placements conventionnels a été dissipé. Cette année l’indice durable MSCI Emerging Markets ESG Leaders a réenregistré des performances supérieures à son pendant traditionnel. Une bonne raison de s’intéresser à ce type de placement.

Pour autant, il faut y regarder de prés avant de se lancer : les critères stricts et un system de scoring ont été établis. Un placement durable exclu des activités commerciales douteuses (alcool, tabac, armements controversés, jeux de hasard et pornographie).

Ensuite, il exerce une influence positive sur l’environnement et la société, en investissant dans les secteurs d’activité contribuant aux objectifs de développement durable fixés par l’ONU.

Enfin la qualité de sa durabilité est mesurée avec le score ESG.

Ce score s’inscrit dans un système de notation mondial, évaluant la responsabilité environnementale sociale et de gouvernance des entreprises.

Chaque aspect est analysé à l’aune de critères objectivement mesurables et se voit attribuer un certain nombre de point.

Le but consiste à favoriser les entreprises respectant des normes éthiques,  écologiques et entrepreneuriales strictes, rendant leur pratique commerciale   plus durable.  Souvent, les entreprises ayant un bon profil   ESG sont plus compétitives et réalisent des  bénéfices plus importants, ce qui se traduit par une meilleure rentabilité et des dividendes plus élevés.

 

Source : Journal VZ news 125 avril 2021, p 6, vzch.com