Loralie SA

Etude : les fonds « maison » réduisent le rendement.

Les banques ne peuvent rien contre les fluctuations des cours boursiers, mais elles sont responsables de la qualité de leurs propres fonds  de placement.

2020 fut l’année de tous les extrêmes. Alors que l’économie mondiale traversait une profonde crise, les bourses annonçaient   de nouveau records. Les investisseurs ont donc certainement obtenu des rendements intéressants. Nous avons voulu en avoir le cœur net.

Environ 130 dépôts ont été analysés. Le résultat est décevant : l’année du coronavirus, 4 dépôts sur 5 ont généré un rendement inférieur à celui du marché. Ce mauvais résultat est imputable, entre autres, aux deux facteurs indiqués ci-après :

Forte proportion de produits « maison »

Plus il y a de produits « maison » dans un dépôt, plus le rendement est faible par rapport     au    marché.    Un dépôt   constitue   de   75   à 100% de produits propres

à la   banque   rapporte  en moyenne 2,2% de moins qu’un dépôt comparable contenant des ETF et des fond indiciels avantageux.

Dans le même temps, la part de produits « maison » a fortement augmente ces dernières années. Cela tient aussi au fait qu’il est généralement avantageux, pour les conseillers financiers, de recommander ce type de produits. Or, les fonds de nombreuses banques affichent des résultats médiocres dans les meilleurs des cas et se classent parfois loin derrière les meilleurs produits de leur catégorie. Ce conflit d’intérêts est préjudiciable aux clients des banques.

Part élevée de fonds a   gestion active

Plus   la   part   des   produits « maison » est élevée, plus le dépôt de titres est susceptible de contenir surtout des fonds actifs, ce qui pèse encore plus sur le rendement.

La raison : la gestion actives des fonds de placement tente de surperformer le marché à l’aide de procédés fastidieux, qui génèrent des coûts élevés. De plus il s’avère que très peu de fond parviennent à battre leur indice de référence.

Conclusion : examinez avec soin votre dépôt. Rares sont les investisseurs qui savent exactement ce que la banque prélève chaque année. Or ces frais diminuent sensiblement le rendement.

Demandez à des experts indépendants de vous fournir un deuxième avis. Faites examiner les risque et les frais liés à voter dépôt afin d’optimiser vos placements.

 

Source : Journal VZ news 126 juin 2021, p 15, vzch.com