Loralie SA

Changement de banque

L’addition est salée pour les investisseurs.

Les investisseurs paient des frais prohibitifs lorsqu’ils transfèrent des titres d’une banque à une autre.

Quand un investisseur transfère ses titres vers une autre banque, cela lui coûte très cher. La cause : les frais de transfert.

Comme le montre un comparatif du magazine K-Geld, seules deux banques n’exigent pas de tels frais : VZ Banque de Dépôt et la Banque cantonale d’Argovie.

Les autres exigent jusqu’à 167 francs par titre, c’est-à-dire par entreprise dans le cas des actions ou par débiteur dans le cas des obligations.

Le transfert d’une vingtaine de titres peut donc amener à débourser plusieurs milliers de francs.

Auparavant, cette opération demandait du travail, mais aujourd’hui elle s’effectue par simple clic.

Le surveillant des prix a donc les frais de transfert dans son collimateur : « Je comprends qu’aux yeux des consommateurs, ces frais visent avant tout à empêcher un changement de banque », déclare-t-il dans le dernier numéro de VZ news.

 

Source : Journal VZ news 124 juin 2021, p 6, vzch.com