Loralie SA

Caisse de pension : rachat réservés aux hauts revenus ?

Les rachats volontaires dans la caisse de pension sont l’une des meilleures façons d’économiser des impôts. Cela peut aussi valoir la peine pour des montants plus modestes.

Les ménages suisses placent des montants considérables sur des comptes d’épargne.

Pour nombre de futurs retraités cela représente de 50’000 à 300 ‘000 francs.

Ils pourraient mieux utiliser cet argent pour des rachats volontaires dans leur caisse de pension : l’argent épargné à la banque perd de sa valeur sur le long terme.

D’après certains, les rachats volontaires dans la caisse de pension ne seraient bénéfiques que pour les hauts revenus. Il est même possible d’augmenter son potentiel de rachat avec une prévoyance complémentaire.

Néanmoins, les rachats peuvent aussi être intéressants pour de petits montants. Quiconque dispose de 60’000 francs peut verser 20 ‘000 francs échelonnés sur trois ans et déduire ces contributions du revenu imposable. Ils améliorent les prestations de vieillesse et parfois aussi celles en cas de décès ou d’invalidité.

Un rachat dans les années pré­ cédant la retraite apportera le plus fort rendement, car le salaire et la progression fiscale sont plus élevés et que l’argent sera prochaine­ ment perçu (voir tableau).

 

Respectez le délai de trois ans avant la retraite

Pour rappel, celui qui effectue un rachat volontaire dans sa caisse de pension ne peut percevoir cet argent sous forme de capital avant un délai de trois ans. Sinon, les impôts économisés du fait du rachat doivent être remboursés.

Caisse de pension : meilleur potentiel de rachat

Les salariés disposant de hauts revenus souhaitent souvent effectuer plus de versements dans la caisse de pension. Grâce à une modification de la loi, les entreprises peuvent désormais répartir leur deuxième pilier dans une prévoyance de base et une prévoyance des cadres, augmentant ainsi les cotisations d’épargne pour les parts de salaires supérieures à 126’900 francs.

Avantages : le revenu imposable baisse, car plus d’argent est versé. En parallèle, le potentiel de rachat dans la caisse de pension augmente, souvent de plusieurs centaines de milliers de francs.

Il existe aussi une plus grande marge de manœuvre pour des versements échelonnés de l’avoir de vieillesse. Et en fonction du canton, les économies d’impôts sur la fortune peuvent être conséquentes

 

Source : Journal VZ news 112 septembre 2018, p 12, vzch.com